Le Jeune Ahmed – critique

En Belgique, aujourd’hui, le destin du Jeune Ahmed, 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie. (Allociné)

Je n’ai pas grand chose à dire tant Le Jeune Ahmed transpire l’évidence. Quelle bêtise (et quelle injustice) que de parler de « cinéma social », « intello-chiant » et autres raccourcis faciles pour un tel film quand tout ici est susceptible de parler à tout un chacun, cinéphile averti ou pas. 1h25 à peine, pas une once de gras, de superflu. 1h25 d’essentiel. Et l’émotion ou plutôt les émotions avant tout, toujours, immédiates, viscérales.

Je suis donc content d’avoir pleinement retrouvé les Dardenne que j’aime et admire tant : ceux de Rosetta, de L’Enfant, de La Promesse (entre autres), alors que leurs 2 derniers films m’avaient passablement déçu. Content aussi qu’ils reviennent à des visages inconnus sur les écrans, à des acteurs amateurs ou débutants. C’est ce dont leur cinéma a besoin pour exprimer sa pleine puissance, j’en suis convaincu.

Accessoirement, puisque c’est le « sujet » du film (j’utilise des guillemets car on est heureusement pas dans un film à thèse), quelle intelligence, quelle finesse dans le traitement de la radicalisation du personnage principal, de la façon dont il vit sa foi et sa pratique religieuse. J’ai bien aimé le récent L’Adieu à la nuit, dont Le Jeune Ahmed se rapproche un peu mais bon sang, en 10 minutes et 3 séquences, le film des Dardenne ringardise méchamment le Téchiné qui rétrospectivement semble pataud, artificiel, bourré de clichés…

Un Prix de la mise en scène obtenu au festival de Cannes amplement mérité donc pour un film, comme souvent chez eux, d’une vitalité et d’une énergie dingue à partir d’un personnage ou d’un sujet mortifère. C’est remarquable… Il faut aller voir Le Jeune Ahmed !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s