#57 The Moog Cookbook – Ye Olde Space Band

The Moog Cookbook - Ye Olde Space Band

Une fois n’est pas coutume, je vais un peu faire mon Wikipedia car c’est important.

The Moog Cookbook est composé de Brian Kehew et Roger Joseph Manning Jr. Le premier est ce qu’on a coutume de nommer un “”sorcier de studio”, collectionneur compulsif de claviers et synthétiseurs vintage et rares, à tel point qu’il est devenu consultant pour des fabricants et professionnels du secteur. Il est aussi un producteur, arrangeur et technicien éclectique capable de travailler aussi bien pour Beck, Air ou Fiona Apple, que Eels, les Talking Heads, Alice Cooper, j’en passe des tonnes. Il a également signé un ouvrage de référence sur les techniques d’enregistrement des Beatles et tourné avec les Who. En résumé : le mec n’est pas là pour beurrer les tartines.
Roger Joseph Manning Jr quant à lui, était claviériste chez les dandys pop de Jellyfish, merveilleuse incongruité fantaisiste et beatlesienne dans la Californie du début des années 90. Il a ensuite et notamment fait 2 tournées avec Air (les 2 premières, Moon Safari et 10 000 Hz Legend), été membre à part entière du groupe de Beck lors de son apogée (OdelayMutationsMidnite Vultures) et sorti 3 albums solo popissimes et très recommandables qui n’ont bien évidemment trouvé un certain écho qu’au Japon.

Si je dis tout ça, c’est que je veux que tu comprennes bien qu’au-delà de la marrade, inévitable et intentionnelle, il y a derrière The Moog Cookbook un vrai projet, musicalement très stimulant, mené par 2 vrais musiciens, inspirés et talentueux. On a tendance à les circonscrire à la blague potache, à ce que les anglo-saxons nomment « novelty band », autrement dit un groupe « rigolo », un peu couillon et ça m’énerve. Sweet Home Alabama sans déconner… Quelle inventivité ! L’outro qui n’en finit pas… Les mecs ont une imagination débordante et les moyens, à la fois techniques et artistiques de la concrétiser. Whole Lotta Love, QUI peut résister à ça sérieusement ? Et leur chef d’oeuvre bien sûr, Hotel California, une épopée, une saga électronique de plus de 6 minutes qui va de la mélopée andine à l’air de fête foraine en passant par un hommage à Stevie Wonder et au gothique victorien, pour s’achever sur une reprise du thème de Runaway de Del Shannon (que tu connais sans doute mieux sous sa forme Vanina par Dave). Tout ça UNIQUEMENT avec des claviers analogiques hein, je le rappelle ! Complètement fou.

Leur premier album (The Moog Cookbook) est consacré à des reprises de tubes grunge et il est tout aussi délicieux. Sans doute plus homogène que celui-ci en vérité mais les 3 reprises que j’ai citées ci-dessus sont de tels sommets… Indispensable également, leur remix du Kelly Watch the Stars de Air, l’une des machines à remuer son cucul les plus efficaces que je connaisse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s