#98 Neil Young – Everybody Knows This Is Nowhere

La fin (du top) approche et j’arrive pas à conclure. La peur de gagner, tel le tennisman français qui dispose de 2 balles de match au 4ème set. Je vais tacher de pas faire sous moi et de pas me prendre un 6-0 au 5ème set.

Bon, Neil Young, normal. On est plus dans la catégorie « les 100 meilleurs disques de rock », « les indispensables de la cdthèque » ou je ne sais quoi, c’est les Tables de la Loi ici.
Voilà, fin du billet. Je vois pas ce que je pourrais dire d’intéressant qui n’ait déjà été dit à son sujet ou au sujet de cet album.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s