Jogo bonito – fin

Je vais me répéter mais c’est fou le nombre de nouveaux visiteurs que je peux avoir depuis mes 2 derniers articles foot. Je crois que je vais redéfinir la ligne éditoriale de ce blog et le renommer Grande remise du plat du pied.

L’Allemagne donc. C’est bieng.

purée, l'envergure de Neuer...
purée, l’envergure de Neuer…

C’était l’équipe la plus séduisante sur la longueur, la plus régulière et bien sûr la plus blitzkrieg avec cette demie-finale totalement hallucinante.

Jamais en mal de formules chocs, la presse espagnole a parlé après le 7-1 infligé au Brésil de victoire du « tiki-taken », version teutonne du tiki-taka ibérique. Formule choc mais formule assez juste finalement : Joachim Löw le sélectionneur allemand n’a jamais caché l’admiration que lui inspirait la Roja ni l’inspiration qu’elle avait  constitué pour sa propre équipe.
Il a finalement réussi sa greffe au cours de cette compétition : un football joué à terre, à base de passes courtes et redoublées, technique donc mais reposant également sur les qualités éternelles de verticalité et puissance physique du football allemand. Un football absolument parfait quelque part, qui a trouvé son expression la plus fulgurante lors de ces incroyables 7 minutes au cours desquelles Kroos, Khedira and co ont démonté la défense brésilienne en enfilant 4 buts coup sur coup.

Un football patient également, sûr de son fait et qui ne panique pas lorsque les choses ne vont pas aussi vite/bien qu’on le souhaiterait.
Ainsi la finale m’a un peu rappelé celle de 2010 avec une Allemagne/Espagne globalement dominatrice et plus « méritante » mais toujours sous la menace d’une Argentine/Hollande aux coups de poignard chirurgicaux. Avec les gentils qui gagnent à la fin, dans la seconde partie de la prolongation. Et Götze dans le rôle d’Iniesta.
A chacun sa photo virale quand même.

Le héros de la finale 2010:

n_f_c_barcelona_andres_iniesta-1283283
Le héros de la finale 2014:

10494799_10152577656569511_3585237001267887747_n
Aujourd’hui, comme toujours quand ça se termine, je suis un peu triste d’autant plus que c’était une très belle coupe du monde. Je reste aussi sur la frustration de n’avoir pas pu vibrer pour mes favoris comme je l’aurais souhaité. Mais 2 ans ça passe vite et dans 2 ans, ça se passe en France !

Bon 14 juillet à tous et à toutes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s