Jogo bonito – suite

Je vais être honnête :  je pensais en rester là avec le foot et la coupe du monde mais depuis que j’ai posté ce billet il y a 10 jours, le nombre de visiteurs de Grande remise est monté en flèche. Étonnamment, la coupe du monde de football au Brésil semble générer davantage de requêtes que Tristesse club ou le premier album de Jason Falkner. Par ailleurs, quelqu’un est arrivé sur ce blog en tapant « Antoine Griezmann hipster » dans Google et ça évidemment, ça me ravit. Et ça m’encourage à récidiver. J’veux du click.

Alors un court bilan de la 2ème phase avant les demies-finales de mardi et mercredi : comme convenu, et comme toujours, après le feu d’artifice du 1er tour, les matches sont peu à peu devenus plus tendus, plus fermés, enjeu oblige. Les 8èmes de finale ont néanmoins encore réservé de grands moments, les quarts un peu moins.

Surtout, après avoir mis la main sur le 1er tour, les nations sud-américaines sont un peu rentrées dans le rang : on ne retrouve finalement dans le dernier carré « que » les attendues Brésil et Argentine. Le tirage au sort initial ne m’a jamais semblé avoir eu une telle influence sur le résultat final : le Mexique, le Chili, l’Uruguay dans une moindre mesure et la Colombie (qui a quand même atteint les quarts, c’est très bien) auraient tous les 4 mérité de poursuivre l’aventure un tour supplémentaire. J’y ajouterai l’Algérie, auteur d’un match fantastique contre l’Allemagne et les Etats-Unis, sortis du groupe de la mort avec brio, qui tombent sur l’un des gros outsiders de la compétition, la Belgique.

En corollaire, on se rend également compte que comme toujours là encore, la condition et la préparation physiques jouent un rôle prépondérant :  les « petites » équipes (les mêmes que ci-dessus) n’ont pas le « coffre » nécessaire à des prétendants aux quarts ou demies-finales. C’est cruel mais prévisible.

« Tout est bien qui finit bien » doit on se dire à la FIFA : Brésil-Allemagne, Argentine-Pays-Bas, soit quatre anciens finalistes/vainqueurs, 2 anciennes finales même (2002 pour la première, 1978 pour la seconde), c’est parfait. Pour eux. Moi ça m’emmerde un peu, j’y aurais bien vu la Colombie à la place d’un Brésil chiant comme la mort (heureusement que ce taré de David Luiz est là pour faire le pestacle) et une Belgique complètement anesthésiée par une Argentine plus italienne que jamais (« bordel, vous la jouez cette touche oui ?!?! » Sans déconner ils m’ont rendu malades à jouer la montre au bout du 1er quart d’heure).

L’évocation de ce dernier mach me donne logiquement l’occasion de relever que le contraste entre les matches de 18h, soit 13h heure locale, et ceux de 21h ou 22h, s’est montré beaucoup trop important au fur et à mesure que la compétition avançait : d’un côté des joueurs aux semelles de plomb, sans vivacité, sans souffle (France-Allemagne, Belgique-Argentine), de l’autre des rencontres tout simplement « normales » à ce niveau, intenses, engagées, sans temps morts (Brésil-Colombie, Pays-Bas-Costa Rica). On sait bien que le football est davantage suivi en Europe et que c’est la raison de la programmation des matches à cet horaire aberrant (c’était déjà le cas en 1994 pour la coupe du monde organisée par les Etats-Unis) mais je suis sûr que les amateurs de football seraient prêts à veiller pendant un mois au profit d’un spectacle de meilleure qualité. Même si cette année, franchement, on a pas à se plaindre à ce niveau là.

2 petites choses que tu n’auras peut-être pas relevées pour terminer sur une note cocasse et décalée, avec le sourire.

Quand James Rodriguez a tiré son péno face au Brésil :
531376650
HOLY SHIIIIIIIIIIIIIIIIT
Et il est resté sur son bras un moment, même après qu’il a marqué !

rodriguezbug
Et enfin, grand moment de solitude pour Cillessen, le gardien néerlandais, évidemment éclipsé par son remplaçant Tim Krul et le génial coup de poker de Louis Van Gaal avant la séance de tirs aux buts face au Costa Rica. Wow. Pov’ gars.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s