Mon rêve 13

Aujourd’hui, l’Apocalypse.

Je suis chez moi. Je regarde les infos à la télé et je vois un type qui s’avance sur une vaste plage, à dos de cheval, pour découvrir, sidéré, le haut de la Statue de la Liberté qui dépasse de sous le sable. Le type ressemble comme deux gouttes d’eau à Charlton Heston mais c’est pas une rediff de La Planète des Singes, c’est bien les infos et elles sont sans ambiguïté : c’est la fin du monde.

C’est la fin du monde mais c’est manifestement pas une grosse surprise: tout le monde prépare gentiment ses bagages pour se barrer sur une autre planète. Bisous les rageux, on avait tout prévu lol.

Bon, je prépare donc mes bagages et je me rends au point de rendez-vous qui se trouve être un stand d’auto-tamponneuses.

Lorsque j’arrive, plusieurs personnes sont déjà présentes et attendent sagement à côté d’une pile de sacs et valises divers: les membres du casting de The Office (UK bien sûr). Y a donc Ricky Gervais, Martin Freeman, Lucy Davis (la réceptionniste blonde) etc. Y a aussi Dylan Moran, un acteur anglais qui jouait pas dans The Office mais tenait le rôle principal d’une autre sitcom, Black Books. J’aime pas des masses cette série ni ce mec mais c’est pas grave, je me dis chouette, le voyage va être cool. Je pose mes bagages avec tous les autres, me présente, on commence à discuter etc. C’est cool. (Putain, c’est cool en fait la fin du monde!)

Là dessus débarquent Noel et Liam Gallagher. Inquiétude: ils vont se foutre sur la gueule et nous gâcher le voyage-pour-échapper-à-la-fin-du-monde ces cons.

En effet, ça sent pas bon: ils débarquent séparément et de 2 endroits différents, avançant l’un vers l’autre comme dans un western, au milieu de la piste d’auto-tamponneuses (elles sont toutes rangées dans un coin). Noel est tranquille, sûr de lui mais déterminé. Liam a sa démarche bravache habituelle (et une grosse parka zippée jusqu’en haut, comme il se doit).

Ni une ni 2, l’une des personnes présentes se rue sur Noel pour lui faire entendre raison (me souvient pas qui), je fais de même avec Liam.

Je sais pas ce que je lui dis exactement mais je parviens à le calmer et à le raisonner sur le mode mais c’est ton frère quand même, c’est évident que vous vous aimez malgré tout ce que vous vous balancez blablabla. Du coup il baisse la garde et s’avance vers son frère façon main tendue, on efface tout et on repart à zéro etc.
Ils se serrent la main et commencent à rigoler, tout va bien. Soulagement dans les rangs, et surtout chez Liam qui craque un peu: « mais tu te rends compte, on a été trop cons, t’es mon frère, je t’aime » etc.

Il craque même complètement et se met à pleurnicher. Noel le prend alors dans ses bras et là il ouvre les vannes le Liam: il sanglote, exprime ses regrets, serre fort son frère etc. Tout le monde est un peu ému quand même et se regarde en souriant comme dans les grandes scènes de happy end des films américains… Merde, on a pas résolu le conflit israelo-palestinien mais on a œuvré à la réconciliation des frères Gallagher, c’est pas rien!
C’est à ce moment là que Noel, qui a toujours son frère dans ses bras, me fait signe en se marrant, l’air de dire « non mais regarde le ce con, c’est vraiment une mauviette. »

Et je me réveille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s