Commentaires sur Game of Thrones – suite et fin

Je suis donc arrivé au bout de mon marathon Game of Thrones. Me souviens plus ezactement quand j’ai commencé mais c’est allé vite. Très vite. J’ai enquillé nom de(s) (7) Dieu(x).

Quelques réflexions donc. J’essaie de pas spoiler mais bon…

J’ai fait un premier bilan au bout de 25 épisodes (il y en a 50 en tout) soit à la moitié de la saison 3. Evidemment, je ne savais pas que la fin de cette saison 3 marquait un tel tournant dans la série : l’épisode du « red wedding », inattendu, brutal, choquant même, marque la fin de GoT première version, un peu de la même manière que la confession de Don Draper à Betty à la fin de la saison 3 de Mad Men marquait une sorte de point de non retour.

Les Stark définitivement (?) hors circuit, la série n’est donc plus vraiment centrée, ou plus seulement, sur la lutte pour le pouvoir. Elle doit se réinventer.
Elle fait donc le choix de laisser de côté un fil rouge (Stark vs Lannister en résumant) pour assumer totalement une narration éclatée avec plusieurs protagonistes principaux, même si les Lannister demeurent au centre des débats, aussi bien niveau intra qu’extradiégétique.

J’aime bien cette réorientation : la série devient moins politique, moins shakespearienne si on peut dire et elle tend davantage vers le conte horrifique. J’aime ainsi beaucoup tout ce qui tourne autour des jeunes enfants Stark depuis qu’on les sait absolument livrés à eux-mêmes : la série joue à merveille sur le ressort de leur impossible réunion sans pour autant que cela confère à de la cruauté, à un jeu gratuit avec les nerfs du spectateur. Du coup, chacun d’eux vit sa propre série d’épreuves, son propre roman d’apprentissage, qui confine parfois à une descente aux enfers. Je pense évidemment à Sansa, ballottée et malmenée selon le bon vouloir de ses bourreaux successifs et désormais aux mains de ce qui ressemble quand même d’assez près à un ogre. En tout cas une saloperie de raclure intergalactique de très très haut niveau. Le mystère reste entier en revanche quant au destin du plus jeune, celui qui voyageait avec Bran et qui est partie avec la Sauvageonne. Il sent le come back kid à plein nez celui là.

sansa-stark
Tiens bon choupinette, la routourne finit toujours par tourner.

Question bad karma toujours, le parcours de Cersei se pose également un peu là lors de cette seconde partie. D’abord manipulatrice incestueuse, sa disgrâce la voit s’incarner en mater dolorosa trash puis en martyr expiatoire de tout Port-Royal voire de tout Westeros, voire de toute la gameofthronosphère : la séquence de son chemin de croix inversé (puisqu’il il s’achève sur le Golgotha rassurant du Donjon Rouge) est quand même très puissante…

C’est d’ailleurs sans doute dans sa radicalité que la série franchit le plus de paliers : les scènes violentes, parfois réellement spectaculaires, se multiplient (coucou Prince Oberyn); les scènes de violence psychologique marquent elles davantage encore les esprits : en vrac et parmi les plus marquantes pour moi, tout ce qui touche aux enfants Stark ou à Cersei Lannister donc mais aussi Reek ou Stannis Baratheon, sorte de pendant masculin de Cersei; je pense également à la scène véritablement glaçante du bordel au cours de laquelle Meryn, le soldat de la Garde royale qu’Arya Stark va tuer, choisit ses proies… Radical également mais dans la démarche cette fois, l’épisode intégralement dévolu à l’attaque du Mur par les Sauvageons puis celui du rapatriement de ces mêmes Sauvageons et de l’attaque surprise des White Walkers, qui n’ont rien à envier en termes d’intensité et de mise en scène à certains longs métrages. Disons, pour faire court, que Game of Thrones ne fait pas les choses à moitié. Et c’est évidemment pour ça que que c’est aussi bien et que ça marche aussi fort.

Un truc totalement anecdotique enfin, mais marrant. Le dénommé Daario Naharis alias le nouveau boy toy de Daenerys, ressemble à ça à la fin de la saison 3 :

Daario_Naharis_HBO
Et quand on le retrouve au début de la saison 4, tadaaaaaaaaaaam :

Daario-Naharis-game-of-thrones-38379203-1024-576
C’est la première fois que je vois un truc de ce genre (remplacer un acteur par un autre pour interpréter le même personnage) dans une série qui ne soit pas une télé-novela. Ni les Feux de l’Amour. Je te parlerai des Feux de l’Amour un jour, tu verras. Mais ils ont bien fait de changer, le premier avait vraiment un physique insupportable.

Grosse régalade en somme, je regrette pas du tout de m’être lancé dans ce marathon. J’aurais du mal à placer Game of Thrones au même niveau que Lost, les Sopranos, Mad Men ou Curb Your Enthusiasm dans mon Pantheon personnel car la série me parle de manière moins intime mais en termes de qualité, c’est vraiment impeccable. Super hâte que la saison 6 démarre !

Pour conclure, mon top personnages, sérieusement chamboulé :

1 Jaime Lannister

J’ai posté mes premières impressions au moment précis où son personnage prenait un virage à la fois radical et naturel : son cynisme ne pouvait être que de façade, masquant forcément une âme romantique. Le mec arrive quand même à te faire chialer quand il se dévoilé à la fille qu’il a eu avec sa sœur. Costaud.

Jaime-Lannister-Game-Of-Thrones-HBO
Gossbo


2 Cersei Lannister

Cheveux longs/cheveux courts, robe de satin/robe de bure/pas de robe : cette femme est parfaite en toutes circonstances. J’aime. A part ça évidemment, c’est LA salope, c’est entendu. Mais d’après ce que suggère la bande-annonce de la saison 6, je pense qu’on a encore RIEN vu nom de Dieu.

Toi là sur la gauche, tu vas en chier ma pauvre.
Toi là sur la gauche, tu vas en chier à un moment donné, c’est sûr.

3. Jaqen H’Ghar

Ouh il me plaît lui… Il se passait toujours quelque chose quand il apparaissait parcimonieusement et maintenant qu’on le voit un petit peu plus, c’est encore mieux : qui est-il ? Quel est cet endroit exactement (dans lequel Arya Stark a trouvé refuge)? Que fait-il exactement de ce pouvoir extraordinaire ou que va-t-il en faire? Il soulève beaucoup de questions hyper excitantes.

Charisma level : 99
Charisma level : 99


4. Stannis Baratheon

Le Cersei masculin donc. Le mec qui a tout faux en tout cas, toujours. La scène du sacrifice de sa fille purée… Magnifique personnage de tragédie. Et puis je trouvais l’acteur excellent, super charismatique.

stannis-baratheon
Et une mauvaise décision de plus, une.


5. Ser Jorah

Là c’est mon côté fleur bleue et amateur de beautiful losers qui s’exprime évidemment.

jorah

Tyrion Lannister, anciennement neumbeur ouane, disparaît du classement car moins présent, surtout dans la saison 5. Et puis il appartient finalement aux personnages dont le caractère et la personnalité évoluent peu. Bon, faut dire qu’il est assez irréprochable depuis le tout premier épisode.

Sinon, côté… euh… côté… comment dire… côté tu-m-as-compris, pas de grosse révélation. La série se calme vraiment là dessus à partir de la saison 3 (la fermeture du bordel de Lord Baelish y est pour beaucoup) et il n’y a guère plus que Carice Van Houten aka Lady Melisandre pour donner de sa personne.

Moi aussi je peux montrer des nichons sur mon blog de manière totalement gratuite
Moi aussi je peux montrer des nichons de manière totalement gratuite sur mon blog

Toujours un peu de mal avec Daenerys, à tout points de vue. On la quitte en fâcheuse position, et les quelques images la concernant dans la bande annonce de la saison 6 suggère que les auteurs se sont décidés à la sadiser en lieu et place de la pauvre Sansa. A voir. Et je réalise à ce moment précis que je viens de suggérer que ça me ferait plaisir qu’elle soit sadisée alors que pas du tout mais c’est trop tard, le mal est fait donc je vais vite mettre un terme à ce billet.

Reprise le 24 avril mes p’tits chatons !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s