#3 Alfie – Do You Imagine Things ?

alfie - do you imagine things?
Ah tu l’avais pas vu venir çui-là hein ? Moi non plus à vrai dire. C’est d’ailleurs le cas à chaque fois que je pense à mon top (eh oui, je fais partie de « ces gens » qui pensent régulièrement à leurs tops. Avec un s, absolument): je me dis que je ne peux décemment pas faire passer cet album devant un Tim Buckley,  un Van Morrison, un Robert Wyatt, que, si tu as suivi mon idée, tu ne trouveras donc pas dans ma sélection (Grande remise, le bon goût décomplexé). Et du coup je le réécoute. Et je suis scotché. 10 ans que ce disque me scotche à chaque fois que je le réécoute alors forcément…

Alfie donc. Groupaillon originaire de Manchester et signé à la fin des années 90 sur le label de Badly Drawn Boy. Ils seront d’ailleurs son groupe de scène avant d’enregistrer leurs propres chansons. Premier album gentillet et totalement ignoré, y compris par moi. Deuxième album, Do You Imagine Things ? Boum. Chansons impeccables. Arrangements chiadés mais justes, jamais ostentatoires. Psychédélisme austère et un peu rugueux, lennonien, définitivement lennonien. Et jusqu’auboutiste : My Blood Smells Like Thunderstorms, quel magnifique titre pour une chanson, déjà.  Un genre de sunshine pop mancunienne enfin, donc soleil voilé, pour le moins. Super disque, vraiment. Bon, ok, le chanteur est un peu faible… Un peu quelconque…

C’est précisément ce que j’aime bien également : les mecs ne sont clairement pas taillés pour ces chansons. On les sent un peu désemparés, pris dans une espèce de tourbillon qu’ils ne maîtrisent pas, en pilotage automatique d’un moment de grâce. Comme si tu te retrouvais à emballer sans difficulté et à ta plus grande surprise Charlize Theron dans une soirée : tu ressembles à rien mais on dirait bien que tu lui plais et tout ce que tu peux dire la fascine ou la fait rire. Et en te réveillant à ses côtés le lendemain matin, t’y crois toujours pas. Du coup t’es plus effrayé qu’autre chose et tu donnes aucune suite (Grande remise, le blog où tu chopes Charlize Theron ET TU LA RAPPELLES PAS). Donc la soirée d’après, tu revois tes ambitions à la baisse. C’est très exactement ce a fait qu’Alfie en livrant un 3ème album assez réussi mais beaucoup plus modeste. Puis le groupe jettera l’éponge, découragé par l’indifférence du public (les critiques elles, sont plutôt très bonnes tout du long).

J’aimerais bien savoir ce qu’ils sont devenus tiens… Ils deviennent quoi ces gars qui ont une petite notoriété, sortent parfois un super album mais se voient contraint d’arrêter faute de ventes décentes ? Comme ces joueurs de foot qui malgré une belle carrière n’ont pas acquis un statut suffisant pour se reconvertir en consultants ou panneaux publicitaires et du coup… bah reprennent une vie « normale ». Nicolas Ouédec, typiquement, est aujourd’hui gérant d’un hôtel Première Classe dans la banlieue de Nantes. Merde, Nicolas Ouédec quand même ! Tristesse…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s