Koh-Lanta

Saison globalement décevante : partie très fort, sans doute trop (les pompes de Sarah « y a pas d’fatigue qui soit !!! aaaaaaaaaaaaah !!! » Connor, Anthony la cagole « je suis pas à me travestir dans la rue », Ratvière, l’épisode ou Namadia sort son collier d’immunité, l’un des meilleurs toutes saisons confondues), elle s’est ensuite enlisée dans une gentille routine aux coups de théâtre méchamment téléphonés.
Mais bon, ça reste Koh-Lanta, la seule raison valable d’allumer son poste de télévision en l’an de grâce 2013 (avec l’Amour est dans le pré et Chris Esquerre bien sûr) donc ça se regarde très bien et je vais attendre la prochaine saison avant d’annoncer que l’émission a jumpé le shark. Ou pas.

Un point sur les 5 vainqueurs potentiels avant la finale.

Bernard

Bernard-de-Koh-Lanta-320x203
Mi-Dominique Rocheteau, mi Raymond Domenech, le Gandalf de Loire-Atlantique finit de solder l’héritage de mai 68 façon droite décomplexée. Entre pseudo-sagesse new age lénifiante et coups de pute inattendus, il n’a pas choisi son camp. Une belle enflure post-sarkozyste.

Brice

1-brice-koh-lanta
Pas spécialement sympathique mais pas immonde non plus, pas débile mais pas une flèche, pas très sportif mais pas à la rue dans les épreuves, il est le finaliste type (et un encarté Modem idéal) mais en aucun cas un vainqueur en puissance. Etait-il le stratège qu’on essaie de nous vendre ? Je crois surtout qu’il était là au bon endroit, au bon moment.

Vanessa

vanessa-de-koh-lanta-12_107285_w460
Sympathique mais trop lâche. Ouaaaaaaaaaaiiiiiiiiiis, suuuupeeeeeeer le vote contre Brice 3 semaines après la bataille alors que c’est Bernard, l’homme-qui-vit-avec-une-boussole-dans-la-tête qu’il fallait virer en vue de la finale. Et puis ce physique de radio, purée…

Ugo

ugo-koh-lanta
Son passé de fumeur de marie-jeanne/manieur de bâton du diable n’est-il pas plutôt une réalité ? Son demi-sourire béat et ses yeux mi-clos en permanence, son phrasé au ralenti me font pencher pour la seconde hypothèse. Et puis le mec est fauconnier nom de Dieu, FAUCONNIER. Malgré ce lourd bagage et en dépit d’un parcours de suiveur manquant un peu de panache, il est d’assez loin le candidat le plus aimable et le vainqueur le plus légitime.

Philippe

528929_154319864719342_1228461295_n
Alors là mon vieux… Gros, très gros dossier. Le mec mériterait que je lui consacre un article à lui tout seul. Un voile pudique sur son histoire personnelle (SUPER CHELOU sa nana quand même… Et puis appeler son gosse Timéo, sérieux…). Dans le jeu, il était en mode warrior dès le premier jour : mi-Colonel Kurtz je-ne-fais-qu-un-avec-les-elements-et-je-me-fonds-dans-la-végétation-en-t-observant-de-loin, mi-John Rambo, en guerre contre tout et tout le monde d’emblée alors que personne n’a manifesté d’hostilité à son égard. Le mec est tout simplement un pur psychopathe, point. J’ai toujours peur qu’il sorte un flingue de sous sa casquette, qu’il dézingue tous les candidats restants, Denis et se tire une balle dans la tête… Grand, très grand moment lorsque durant l’épreuve du tir à l’arc, il explique avoir fait exprès de manquer la cible, annonce au coup suivant et la bave au lèvre qu’il va se faire justice puis se chie lamentablement.

Mon prono : Bien conscient du danger que représente Nanardo dans l’épreuve d’orientation , Philippe, en total look camouflage, le suit à la trace, en loucedé. Et puis à un moment donné, soyons honnêtes, il faut dire les choses: il ne sait pas lire la carte. Il l’endort d’une fléchette empoisonnée fabriquée par ses propres soins (10 ans qu’il se prépare à Koh Lanta le mec, 10 ANS) et lui subtilise son totem. A son réveil, Bernard a un gros trou noir mais il est heureux : il est convaincu d’avoir vécu son meilleur retour d’acide depuis 20 ans.
Pendant ce temps, Ugo se perd dans la forêt. Il tombe sur une tribu autochtone hyper sympa, hyper ouverte, des gens tellement généreux, qui vivent avec rien tu vois, mais qui ont tout le temps la banane, j’ai vachement appris sur moi-même à leur contact. Il laisse tout tomber et part vivre avec eux.
Après 4h d’épreuve harassante et infructueuse, Denis a pitié de Brice et Vanessa et les envoie sur les mythiques-poteaux-de-Koh-Lanta en compagnie du père de Tisséo.
Au moment M, Vanessa n’arrive pas à monter sur les poteaux : elle regrette de ne pas avoir voté Philippe quand il en était encore temps. Brice se retrouve donc en finale face au père de Tissaia (qui a malgré tout insisté pour passer 2 jours sur les poteaux. Comme ça, pour le fun).
Le jury final a trop peur des possibles représailles : il vote à l’unanimité pour Philippe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s