Les belles gosses

Dans la rue, 2 jeunes filles, entre 13 et 15 ans je dirais, marchent devant moi:

– Non mais moi tu vois quand je dis « moche » c’est moche quoi mais c’est pas genre MOCHE tsé c’est juste quand j’aime pas quelqu’un genre j’la supporte pas, j’dis « elle est moche ». Y a « moche » et puis après y a « moche » mais vraiment LAIDE quoi
– Ouais mais trop c’est comme quand on dit « elle est con », y a genre « con » et puis carrément STUPIDE
– Mais trop mais chais pas mais elle, elle est moche quoi, chais pas comment dire tsé
-…
– Mais en vrai tsé je suis pas mieux qu’elle. Je dirais pas je suis moche mais je me sens genre pas bien quoi
– Non mais ça va, t’es pas…
– Non mais tsé non mais des fois c’est GRAVE quoi tsé je me suis rendu compte quand je parle avec quelqu’un mais genre quand on est super près, faut toujours que j’ai un truc devant moi pour cacher un peu ou chais pas genre je touche mes cheveux ou je regarde mon téléphone mais je me sens trop mais trop mal quoi genre hier avec Ingrid chais pas si t’as vu
– Mais t’as des problèmes d’anxiété des fois?
– Non mais chais pas des fois tu vois je me mets à réfléchir à des trucs et ça me prend trop la tête tu vois hihi je sais c’est débile mais je réfléchis mais TROP quoi c’est comme la fois ou je croyais j’étais bi mais genre j’arrêtais pas d’y penser! J’ai pensé « je suis bi » mais pendant 1 semaine quoi et puis en fait je me suis dit mais c’est trop bizarre quoi. Enfin chais pas t’imagines toi? Tu sors avec une fille enfin chais pas, j’ai pensé « je suis bi » et après je me disais nan mais en fait c’est trop trop bizarre quoi hihi
– Ouais enfin chais pas quand je suis sorti avec Alice ouais parce qu’en fait je suis sortie avec Alice chais plus si je t’ai dit ou pas
– Non tu m’avais pas dit…
– Chuis sortie avec Alice, c’était à l’anniversaire de Ghislain, chais pas c’était bizarre mais pas trop non plus, enfin je me suis pas dit « je suis bi » ou quoi, on est sorti ensemble, ça c’est fait quoi
-…
-…
-…
-…

Elles sont restées silencieuses sur une centaine de mètres puis nos chemins ont bifurqué.

Publicités

Coupe du monde 2018 – Jours 6 et 7

Groupe H

Colombie 1-2 Japon

Si j’ai démarré le match en supportant mollement les colombiens, je l’ai terminé franchement en faveur des Blue Samourais: ça faisait longtemps que j’avais pas vu une équipe aussi peu avantagée par les décisions arbitrales… A mon humble avis personnel qui n’engage que mon interprétation subjective que j’ai moi bien sûr.

Les supporters japonais ont nettoyé derrière eux à la fin du match… (les sénégalais aussi)

Pologne 1-2 Sénégal

Je vais tâcher de pas en parler à chaque fois mais un Omar Da Fonseca en grande forme, qui a en revanche a bien galéré avec les noms des polonais. Même Grokicky, pourtant pas le plus difficile à prononcer, lui a posé des problèmes puisqu’il l’a appelé « Grozik » à plusieurs reprises. Blaszczykowski (14 lettres, 11 consonnes, mot compte quintuple), il lui a régulièrement ajouté 2 ou 3 syllabes, comme si c’était pas déjà assez compliqué.
A part ça une victoire qui fait bien plaisir : déjà parce qu’on a tous envie qu’une sélection africaine flambe enfin jusqu’en demies, et surtout parce que j’ai appris dans le débrief de L’Equipe 21 que la sélection polonaise était en phase avec son sympathique gouvernement, en ne cachant pas son mépris pour les sélections africaines. Voilà qui s’appelle se faire bien fermer sa sale djeule de connard.

Allez tous vous faire henculewyczk

Groupe A

Russie 3-1 Egypte

Je crois que pour sortir cette sélection russe, il va falloir la surclasser dès la 1ère minute et marquer rapidement 1 ou 2 buts qui ne souffrent aucune contestation. Parce que bon, ça commence à devenir un peu gros le coup des chèvres qui courent comme des lapins jusqu’à la 94ème minute.  Après, ça joue pas mal, je dis pas. Mais c’est un peu gros.

Groupe B

Portugal 1-0 Maroc

Pas vu parce qu’au boulot, juste eu le son. Je le regrette car c’était une belle affiche sur le papier et une rencontre déjà décisive pour la suite des 2 équipes. Mais apparemment c’était pas terrible.
Alors pour l’anecdote car je sais pas si ça a été repris par les media français : lors du mach contre l’Espagne, CR7 a célébré son 1er but en se gratouillant le menton, comme s’il avait une barbichette ou un bouc (« goatee » en anglais). Et là il s’en est carrément fait un (bouc). Il s’agirait en fait d’une réponse à Messi, proclamé Greatest (player) Of All Time, ou GOAT, par ses fans. Le mec se fait donc pousser un bouc pour proclamer à la face du monde que c’est lui, le GOAT, le meilleur… Je suis partagé entre consternation et fascination absolues. CR7 quoi.

Sinon, je pense qu’on aurait été nombreux à se réjouir d’un beau parcours marocain (parce que les tout aussi nombreux marocains de France, parce qu’on connait/aime pas mal de joueurs de la sélection, parce que ce sont en majorité de beaux joueurs de football) mais quand tu vendanges autant d’occasions de but, tu mérites sans doute pas d’aller plus loin. Au fait, il devient quoi Marouane Chamakh ?

Groupe A

Uruguay 1-0 Arabie Saoudite

Pas vu. Juste aperçu le gros cul de Suarez sur le résumé du match.

Groupe B

Iran 0-1 Espagne

770 passes vs 205
79% de posesión vs 21
5 tirs cadrés vs 0
Isco ❤ vs Ahmadinejad
Tout ça pour se faire peur jusqu’à la dernière seconde.
L’image du match, et du jour, c’est bien sûr:

Désolé, pas trouvé mieux. Evidemment, après s’être ravisé, il a joué une touche « normale », en retrait qui plus est.

Coupe du monde 2018 – jour 5

Groupe F

Suède 1-0 Corée du Sud

Il y a 7 joueurs nommés Kim dans la sélection sud-coréenne: imagine le calvaire de Thierry Roland s’il avait dû commenter le match. Que j’ai pas vu, et je le vis bien même si apparemment c’était pas mal.

Y avait ça aussi

Je me faisais une réflexion: la sélection suédoise, c’est vraiment le Stade Rennais de la coupe du monde. Ils sont tout le temps là mais tu t’en fous un peu car tu sais qu’ils vont jamais rien faire d’extraordinaire. S’ils réussissent leur CDM, ils vont en 8ème, s’ils font vraiment un truc de dingo, en quarts. S’ils la ratent, ils passent pas le 1er tour mais sans avoir pris de valise. De même, une saison réussie pour le Stade Rennais, c’est une héroïque 6ème place. Lors d’une saison ratée, ils finissent 9ème. Palpitantes ces 2 équipes.

Groupe G

Belgique 3-0 Panama

Pas vu non plus. Je pense que je l’aurais regardé si j’avais pas été au bureau mais j’en ai un tout petit peu ras le cul des belges et de leurs pseudos cadors aux promesses non tenues. Vu ma science du pronostic, à tous les coups ils vont faire un truc cette année…

Tunisie 1-2 Angleterre

C’était mon 1er match de la journée du coup. Ce sevrage, après les 7 rencontres vues ce weekend, j’étais comme un dingue.
Les britons étaient vraiment à ça de se les bouffer après le vendengeage d’occasions assez incroyable de la 1ère mi-temps et une impuissance (presque) résignée en seconde. Mais le prince Harry était au bon endroit au bon moment (à 2 reprises qui plus est).
Le vrai match avait lieu sur le banc de touche, entre les 2 sélectionneurs

Et là en revanche, c’est une victoire sans appel de l’Angleterre.
Après, faudra m’expliquer comment une sélection dont le joker offensif est un type qui s’appelle Loftus-Cheek (je parle même pas du fait qu’il joue à Crystal Palace) et dont le gardien (Pickford) a davantage une tronche à se mettre bien dès 10h du matin sur une plage de Marbella peut aller au bout.

Coupe du monde 2018 – jour 4

Groupe E

Costa Rica 0-1 Serbie

Bien sûr, la Corée du Nord, la Syrie… voire la Russie probablement par bien des aspects mais je considère la Serbie comme l’un des pays les plus glauques du monde. Ce nom m’évoque immanquablement et uniquement le conflit des années 90, Slobodan Milosevic, Srebrenica (bon, c’est en Bosnie), BHL, Bono, Kusturica et autres immondices. Si vous êtes supporter de cette équipe, merci de vous livrer aux autorités dans les plus brefs délais.

Groupe F

Allemagne 0-1 Mexique

Cette ambiance de dingo dans les tribunes! J’adore les matches du Mexique en CDM. Pour ça, mais aussi pour les matches eux-mêmes, toujours emballants et emballés par une équipe généreuse à qui il ne manque pas grand chose à chaque édition (cf le papier de So Foot sur « la malédiction du 5ème match » soit les quarts de finale que la Tri ne parvient jamais à atteindre). Une confrontation contre la Mannschaft, c’est en plus la promesse d’une opposition de style très excitante là aussi. Déjà pendant les hymnes, c’est spectaculaire: les wurst ont tous l’air de cadres chez Mercedes tandis que les mexicains ont l’air de sortir du casting des Olvidados. Sur le terrain, les Allemands semblent faire 2,20m et 110 kgs chacun, les Mexicains ont l’air d’enfants en face.

La charnière HummelsBoateng n’était pas au mieux.

Super mach en tout cas, je me suis régalé. Pas trop inquiet pour l’Allemagne: ils ont quand même bien pressé, sacrément arrosé, frappé le poteau, trouvé un bon Ochoa en face. Evidemment, l’objectif maintenant, ça sera d’éviter le Brésil en 8èmes de finale. Mais les brésiliens auront aussi pour objectif d’éviter les allemands… Ca sent les petits arrangements lors du dernier match de poule. A suivre donc.

Sinon:

Groupe E

Brésil 1-1 Suisse

C’est toujours un sentiment particulier le 1er mach du Brésil en coupe du monde. Une petite émotion, un petit frisson de plaisir… Ce maillot jaune sur la pelouse verte, ça donne leurs couleurs après tout donc rien de plus normal si ce pays a été, est et sera toujours le plus beau pays de football et si il a par conséquent une place particulière dans le cœur des amateurs de football.
En tout cas, c’est pas Grégoire Margotton qui me contredira, lui qui avait le bout rouge dès le coup d’envoi, s’extasiant devant le moindre une-deux ou contrôle réussi. Insupportabe.
Sinon, le challenge CDM (coupe de merde) de la CDM a un nouveau leader:

Quand tu réalises que t’es allé trop loin

J’ai bien aimé cette image aussi:

Et surtout la réaction d’Alisson c’est-ma-copine-à-moi qui s’est pas embarrassé de fioritures pour s’en débarrasser. Pour celles et ceux qui n’ont pas vu le match, il l’a simplement éclatée d’un coup de tatane:

Coupe du monde 2018 – Jour 3

Samedi gris, travaux pénibles dans l’immeuble dès 8h du matin. Mais samedi de 1er tour de coupe du monde de foot: 4 matchs. Le bonheur, le vrai.

Groupe C

France 2-1 Australie

Il faut se rendre à l’évidence : sur les (nombreuses) images des (nombreux) hommages à la victoire de l’équipe de France en 1998, Didier Deschamps possède une dentition tout ce qu’il y a de plus normale. Alors qu’est ce qui s’est passé ? Sérieusement, je pose la question : comment est-il humainement possible, en l’espace de 20 ans, de se retrouver avec des chicots d’héroïnomane (ou cocaïnomane, désolé, je maîtrise mal le dossier) en phase terminale ? Petit conseil à ma starlette : la dentisterie et l’odontologie russes ont longtemps été considérées parmi les meilleures au monde, profite du voyage DD. Steup’. Fais le pour nous, pense à ce match calé à 12h alors que les braves gens sont à table ou émergent à peine d’une grasse mat’.

On l’a vue et revue mais je ne me lasse pas de cette géniale fusion avec Joachim Low

Je vais pas débriefer la pitoyable prestation de l’EDF: la chatte à DD, l’inexpérience/égoïsme des prétendus cadors offensifs, la Schweinsteiger stupide d’Umtiti, le chantier permanent etc etc., tout ça a été dit, redit, martelé un peu partout dès le coup de sifflet final.
Juste 2 remarques:
– l’excellent Guillaume Dufy arborait un beau t-shirt Alex Cameron pour le débrief du match sur L’Equipe 21. Classe.
– match nul entre Benjamin Pavard et Robbie Kruse au challenge « têtes de victimes »

Pérou 0-1 Danemark

C’est pas bien difficile au milieu des immondices vues jusqu’ici mais le maillot du Pérou est le plus beau pour l’instant.

Celui de l’Argentine contre l’Islande par exemple, quelle horreur. OK, c’était le maillot away mais quand même: on aurait dit un vulgaire maillot d’entraînement. Une tendance d’ailleurs: les maillots-t-shirts qui ressemblent plus à des t-shirts qu’à des maillots. Comme au tennis, où plus personne ou presque ne porte de polo. Sur ce, je reprends un Chamonix.

Groupe D

Argentine 1-1 Islande

« Calmez-vous Omar ». Benjamin Da Silva se marre à moitié, il sait que c’est peine perdue : Omar Da Fonseca pète un câble devant l’inefficacité de ses favoris au commentaire du match sur Bein Sports . Dans les dernières minutes, il se lâche complètement lorsque Otamendi (?) tergiverse avant de tenter une frappe molle: « Mais vas-y, vas-y, frappe, FRAAAAAPPE! Plutôt que le côté timide, rétention du geste, lâche, vas-y, il faut toujours viser la lune » etc etc. En 1ère mi-temps il aura également sorti un joli « l’action est l’intention d’atteindre l’espoir ». Je me répète mais j’adore ce mec.

Sampaoli (le sélectionneur argentin) en revanche, je l’aimais bien, je le classais dans la catégorie des entraîneurs aussi intéressants que passionnés mais là, avec son crâne rasé, sa chemise blanche ouverte, son jean et sa veste au col relevé, je ne vois plus que la vulgarité du type accusé de viol par une employée de la fédération argentine…

Croatie 2-0 Nigéria

Il y a 2 ans à l’Euro, c’est le croate Perisic qui avait sans mal remporté la palme de la coupe de cheveux la plus dégueulasse

C’est la carte de la Croatie

Son compatriote Vida relève aujourd’hui le défi dans un tout autre style:

Au centre

Calvitie plus que naissante, catogan, tempes complètement rasées: n’importe quoi.

Look toujours, juste pour le plaisir, avec Rakitic en 2018

Smooth.

Et Rakitic en 2005

Porn.

Coupe du monde 2018 – Jour 2

Groupe A

Egypte 0-1 Uruguay

Panique. Sueurs froides. Drame : j’ai perdu mes identifiants Mycanal (qui permettent de regarder Bein sur PC). Perdu ? Problème de connexion indépendant de ma volonté ? Complot catalano-portugais ? A l’heure actuelle, je n’exclue aucune éventualité, j’ai mis mes plus fins limiers sur le coup. Toujours est-il qu’il m’a fallu 25 minutes pour me connecter. 25 minutes en moins pour profiter de la passion d’Omar Da Fonseca, 25 minutes en moins pour insulter Luis Suarez. J’adore ce mec, vraiment. Da Fonseca hein, pas Suarez. Lui je lui pisse à la raie. Et sur les incisives.

Aussi incroyable que ça puisse paraître, ça fait pas but.

A part ça, l’Uruguay a poussé, l’Uruguay a galéré mais l’Uruguay a gagné, à la hargne, comme souvent. Ils seront dans le dernier carré je te dis…

Groupe B

Maroc 0-1 Iran

Tu sais que t’es passé en mode CDM total quand t’es chaud bouillant pour le coup d’envoi d’un MarocIran. Affiche alléchante, sérieux! 2 équipes techniques, avec une majorité de tripoteurs (miam miam Belhanda, j’adore ce jouôr), qui ont bien conscience que c’est LE match à gagner puisqu’après elles doivent encore se cogner le Portugal et l’Espagne. Je regrette de n’avoir pu suivre la 1ère mi-temps qu’en pointillé du coup car apparemment, y avait du rythme, des occases, de la tension. C’était moins bon en 2ème mi-temps (y avait surtout de l’excès d’engagement et beaucoup de fautes) mais c’était un mach de coupe du monde comme on les aime. Hold up quand même.

Ronaldo 3-3 Espagne

Y a encore 3 jours, j’étais là, tranquille, peinard, prêt à balancer des vannes sur les portugais (il faut savoir que les portugais sont aux espagnols ce que ces derniers sont aux français/anglais/allemands*) et surtout sur CR7, dont j’espérais secrètement, j’avoue, que Ramos le calme d’entrée de jeu (de manière licite évidemment, mais j’ai toujours pas digéré son caprice de mal aimé au terme de la finale de la Ligue des Champions). Mais voilà, CR7 putain… ‘Culé va.

On a beau dire, un mur tient toujours mieux quand il est construit par un guesh.

Enfin, je suis rassuré par mes favoris, qui sont revenus 2 fois au score et ont eu quelques séquences de jeu collectif orgasmiques. Match d’un énorme niveau quoiqu’il en soit, digne d’une demie ou d’une finale, à la fois sur le plan technique et sur le plan de l’intensité, avec en sus du suspense, des coups de théâtre et des rebondissements propres à réjouir le spectateur occasionnel. J’aurais pas été supporter de l’une des 2 équipes, je me serais régalé.

*Je plaisante bien sûr, je n’ai pas cet horrible sentiment de supériorité… D’ailleurs un de mes meilleurs amis est carreleur.

Coupe du monde 2018 – Match d’ouverture

Groupe A

Russie 5-0 Arabie Saoudite

Ouaiiiiiiiiiis c’est partchi, dragostea din tei comme on dit à Vladivostok.

Cérémonie d’ouverture nawak et moche qu’on ne regarde que d’un oeil, comme il se doit.

De toute beauté.

Ceci dit,j’avoue une tendresse même pas coupable pour ce bon vieux lad de Robbie Robin Williams, dont on a pu réaliser à quel point il ressemblait de plus en plus à Morrissey en vieillissant. Et qu’il vieillissait sans doute mieux… Tant qu’il parle pas politique en tout cas.

Bon, RussieArabie Saoudite. Pour les non-footeux: pas un sommet tendu à l’ONU mais bien un match de foot, le tout premier même, de cette Coupe du Monde.

Depuis que le match d’ouverture de la coupe du monde ne concerne plus le vainqueur sortant mais le pays organisateur, on peut démarrer la compétition avec des affiches bien moisies, sur le papier puis sur le terrain. Celle-ci n’a pas vraiment dérogé à la règle: 5 buts ok, un mach plutôt alerte, ok, mais l’impression de voir évoluer la D2 de la coupe du monde. Quel niveau de merde… Ca va donner en 2026 avec 48 équipes.
Et quelle tristesse que cette équipe russe quand même: l’éternel Akinfeev, 56 ans, 954 sélections est la star de l’équipe. Super. Et puis quand tu dois rappeler un mec de 39 ans (TRENTE. NEUF.ANS), Ignashevich, pour tenir ta défense… Bon courage contre l’Uruguay, voire l’Egypte tovarishchi.

2 fun facts:

Margotton lance une brève coupure pub entre les hymnes et le coup d’envoi: un long spot pour Bein Sports (sur TF1 donc) qui rappelle qu’elle est la seule chaîne à diffuser tous les matches.
– Et bien sûr, malgré les 5 buts dont 2 très beaux de Cheryshev, LE geste de ce match d’ouverture:

C’est bon, l’Angleterre a fait le boulot, elle peut rentrer au pays avec le sens du devoir accompli.